Il y a quelques années, Alain Souchon et Laurent Voulzy avaient créé, dans l'album « Au Ras Des Pâquerettes » en 1999, une chanson intitulée « Pardon », dont je reproduis plus bas les paroles. On peut l'écouter en direct sur (1).

Aujourd'hui, un slammeur demande pardon aux générations futures dans un clip sur Interhet, qui a, Internet oblige, une diffusion bien plus importante que le « Pardon » de Souchon. On le trouve sur le site de Goodplanet (2). C'est chanté en anglais, mais c'est bien sous-titré.

Avec quelques années d'écart, le discours n'a pas changé, évidemment, puisque les initiatives écologiques de la part des gouvernements des États de la Terre ont été bien trop timides et peu efficaces.

Alors je relaie ces informations, pas pour pleurnicher sur la planète saccagée ni sur le drame de l'extinction de masse des espèces vivantes (extinction de l'Holocène (3), en cours actuellement), mais pour que NOUS prenions tous conscience que le futur de la Terre ne dépend que de NOUS : pas des gouvernements, pas des organisations, pas des « milieux autorisés », mais bien de NOUS, les gens, les anonymes, les sans-grade, mais assurément les plus nombreux : par NOTRE discours, NOS échanges avec les autres, et surtout, surtout, NOS actions, collectives mais aussi individuelles.

Antoine de Saint-Exupéry citait ce proverbe dans « Terre des Hommes » : « Nous n’héritons pas de la terre de nos ancêtres, nous l’empruntons à nos enfants ».

Alors, puisque c'est un emprunt, nous devons transmettre notre planète, au moins aussi belle que quand nous en avons hérité.

Et peut-être que si on se secoue un peu, nos enfants, leur enfants, les générations futures ne nous diront pas ; « Qu'avez-vous fait de notre belle planète bleue, la Terre ? Que nous avez-vous laissé, que nous est-il arrivé, et pourquoi ? »

jld

(1) La chanson « Pardon »

(2) Un slammeur demande pardon aux générations futures

(3) Extinction de l'Holocène


********* PARDON , par Alain Souchon / Laurent Voulzy *********

Oh libellules si délicates
Oh les mésanges petites pattes
Gentil coquelicot pardon chardon
Et le noble ver de terre pardon
Le jour se rêve dans l'aubépine
Les enfants
Chevreuils lancés au-dessus des fleurs
Chaudes perdrix au tout petit cœur
Ecureuils renards pardon vipère
Pardon la pluie pardon la terre
Le jour se rêve dans la nature
Les enfants le vent les aime
Le vent les aime
Pardon
On embête les bêtes avec des poudres
Avec le DTT et le sulfate de soude
Pardon
En regardant le temps passer dans la rivière
On voit des métaux lourds et du sulfate de fer
Pardon pardon
On gêne l'oxygène matière première
On a troué l'éther et on perd de l'air
Pardon pardon

Pour la côte d'Azur excusez-nous
Pour la côte d'Azur
Pardon pardon
Précieux muguet beau citron jaune
Pardon la flore pardon la faune
Le jour se rêve sur les légumes
Les enfants sur le bitume
Terre jolie terre notre mère volante
Avec nous dans le ciel et les étoiles filantes
Pardon pardon
Collines fatiguées plaines plates
Pleurez votre peine de nitrates
Pardon pardon
Pour cette flotte de plastique bleue
Qui prend la mer pour des millénaires
Pardon
Terre jolie terre notre mère volante
Avec nous dans le ciel et les étoiles filantes
Pardon pardon
Terre jolie terre notre mère volante
Avec nous dans le ciel et les étoiles filantes
Pardon


********* PARDON , par Alain Souchon / Laurent Voulzy *********